S'identifier - S'inscrire - Contact

Elevages industriels

Par Véronique Hollander • 1. les fiches techniques • Mercredi 02/07/2014 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés : , ,

1. Déroulement de l'enquête publique

Vous trouverez toutes les informations dans la fiche "déroulement de l'enquête publique".

2.
Pourquoi s’en préoccuper ?
 
Parce que les élevages intensifs sont incompatibles avec une agriculture durable basée sur une autonomie des systèmes de production : 
  • Les élevages intensifs n’ont pas de liaison au territoire : il s’agit d'un système d'agriculture et d'élevage « hors sol » à l’origine de problèmes environnementaux. L’élevage « hors sol » concentre un nombre important d’animaux ce qui concentre aussi les nuisances : effluents à stocker, odeurs des installations, charroi, bâtiments industriels dans la zone agricole, etc. 
  • S’il respecte des normes de bien-être animal réglementaire, ce système d’élevage où les densités d'animaux sont élevées crée du stress et des risques de maladies plus importants, associés en conséquence à une plus forte consommation médicamenteuse, qu'elle soit préventive ou curative.
  • L'alimentation de ces animaux n'est généralement pas produite au sein de l'exploitation mais achetée sur le marché mondialisé de l’alimentation animale. Le système n’est plus circulaire, les déjections des animaux ne servant plus à la production de leur alimentation. Les surfaces d’épandage nécessaires pour valoriser les effluents et se conformer à la réglementation résultent souvent de contrats avec d'autres agriculteurs.
Nous sommes donc face à un double phénomène de concentration et d'absence de lien entre élevage et sol. Les conséquences sont donc, entre autre, une difficulté dans la gestion des effluents, les désagréments liés aux odeurs, le transport (des animaux et de leur nourriture), l'impact paysager des bâtiments d’élevage, le risque de mitage de la zone agricole ...

3. Les principes généraux à défendre
  • Des projets d'élevages alternatifs aux élevages industriels: litière biomaîtrisée, élevage de plein air, bio...
  • Des projets qui favorisent la proximité et notamment les circuits courts
  • Des projets "à taille humaine"
  • Réduire  notre consommation de viande, tant pour des enjeux environnementaux  (réduction de notre empreinte écologique) que pour des questions de  santé.
4. Les points importants à vérifier pour répondre à l’enquête publique
 
4.1 Biodiversité
  • L'installation en tant que telle et les émanations d'ammoniac liées à l'élevage peuvent avoir des impacts négatifs sur la biodiversité locale. Il est donc important d'éviter ce type d'élevages à proximité de pelouses calcaire ou de milieux abritant des habitats sensibles.
  • Gestion des effluents: veiller à ce que l'épandage n'affecte pas de parcelles riches en biodiversité, cela n’est pas cadré par le PGDA (plan de gestion durable de l'azote). Il est important également que cette analyse intègre les autres porcheries industrielles avoisinantes afin d'éviter les effets additionnels.
4.2 Eaux / Sol
  • Quels seront les impacts de l’élevage industriel sur les nappes aquifères ? Avoir une attention particulière aux concentrations de nitrate des captages les plus proches des lieux d’épandage : une augmentation des épandages conduira à une augmentation du risque. Pour plus d'informations, voyez les indicateurs clés de l'environnement.
4.3 Odeurs
  • Une analyse des impacts liés aux odeurs a-t-elle été réalisée? Cette analyse a-t-elle mesuré l'impact en terme de jours/odeurs affectant le voisinage? Quels en sont les conclusions et les recommandations ? Vous pouvez vous appuyer sur le travail d'Eco-Vie en ce qui concerne les mesures des nuisances olfactives et le travail en réseau de riverains sur le sujet.
4.4 Paysages
  • Soigner l'intégration paysagère des installations, en particulier grâce à des plantations judicieuses d'espèces indigènes (donc pas la haie de thuyas !).
 
4.5 Aménagement du territoire 
  • Éviter le mitage de la zone agricole, cela signifie que les projets d'élevages intensifs doivent s'implanter autour d'exploitations agricoles existantes, en bordure de village et non à l’extérieur.
4.6 Prescriptions légales
  • Vérifier que le projet est en conformité avec les prescriptions légales, notamment en ce qui concerne le stockage des effluents.  Plus d'informations ici.
5. Associations qui ont fait l'expérience du sujet

Plusieurs associations membres de la Fédération Inter-Environnement Wallonie et des comités de riverains ont créés une plateforme élevages intensifs. Vous pourrez retrouver leurs productions sur leur site "élevages industriels".
 
6. Documentation

Articles portant sur des thèmes similaires :


 Fédération Inter Environnement Wallonie
Adesa Action Environnement Beauvechain
Cadev Villers-La-Ville
Environnement Dyle
Lasne Nature
Epures  (Brabant wallon)
Ce site a été réalisé gracieusement par EPURES ASBL (Observatoire indépendant de l'environnement en Brabant wallon). Le contenu des fiches a été élaboré par les permanents et les bénévoles de la Fédération Inter-Environnement Wallonie et des associations à la base de cette initiative.